La création de logiciel est une activité merveilleuse, en effet, vous devez imaginer comment le développer, le faire évoluer et de trouver les solutions pour le programmer et de plaire à vos utilisateurs qui doivent être satisfaits.

Votre programme ne doit pas non plus "dégénérer" ou bien devenir inutilisable ou encore perdre des fonctionnalités au passage d'une version à l'autre.

Vous devez conserver les habitudes de l'utilisateur à chaque évolution. Les améliorations se doivent d'être suivies par des méthodes habituelles et ne pas perdre la facilité de votre programme mais l'enrichir avec des outils propices à son développement qui sont justifiés par son évolution et ajouter d'autres fonctionnalités qui doivent s'intégrer selon les mêmes préceptes qui ont fait son succès.

Les améliorations de cette version consistent à avoir introduit de nombreux traitements multithreadé, de faire fonctionner en parallèle les multiples coeurs de calcul de votre microprocesseur, qui pour les plus récents, en dispose plusieurs.

La multiplicité de ces traitements sur de multiples cœurs de calcul permet de paralléliser des opérations similaires sur chaque cœur dans des threads (des taches) et ainsi répartir le temps global opérationnel et réduire, selon le prorata de ces calculs sur chaque unité de calcul.

Pour cela il me faut vous expliquer comment je procède, si un certain nombre d'opérations dans une boucle donnée se répète alors il est facile de créer des tranches similaires qui vont tourner indépendamment les unes des autres pour se synchroniser à nouveau quand toutes ces opération sont terminées.

Une plage étendue d'opérations peut-être divisée en morceaux plus petits que chaque unité de traitement va effectuer, non pas consécutivement mais toutes à la fois en "parallèle". La création de toutes ces activités virtuelles à tous les cœurs de calcul semble complexe mais après quelques essais, ceci est facilement réalisable et plus de 496 de ces traitements de calcul opérationnel inclus par moi-même dans mon logiciel denis-draw ont été programmés et sont désormais intégrés à son fonctionnement de façon transparente.