Rahan venait de se transposer dans le temps, sur la localité de Paris, au 18ème siècle comme vous le savez déjà. Il était tout nu et seul son pagne le recouvrait. Mais les citoyens de cette époque ne le savaient pas - il ne savait pas encore qu'il venait de l'époque des cavernes. Personne ne s'en doutait mais une chose était sûr quand ils le sauraient (les parisiens) ils le prendraient pour un hurluberlu !

Comment, en effet, concevoir un tel voyage à travers le temps. Il se doutai lui aussi de quelque-chose car il ne reconnaissait rien de son époque, et en voyant les passants autour de lui, qui eux était vêtus de leurs accoutrements qu'il n'avait jamais vu.

Ces voyages à travers les continents ne lui avait pas encore montré quelque chose de semblable. Il croyait avoir tout inventé à travers ces tribulations, mais cette fois-ci, il était un peu surpris (il y a de quoi). Différents aspects devaient lui faire comprendre ce qui lui arrivait. Lui qui n'avait pas de montre et qui vivait au jour le jour ne pouvait pas vraiment savoir ce qui lui était arrivé.

Allait-il pouvoir communiquer avec les habitants de cette cité en Français comme dans la bande dessinée qui lui était consacrée dans les années 1970.

Comment avaient-ils fait pour construire cette cité il n'en avais jamais vu au préalable, ni les rues, ni les avenues encore moins les maisons, ni les vitres bien sûr.

Bien qu'il soit à Paris, Rahan devait aussi apprendre à lire et à écrire. Une jeune personne avait éssayé de communiquer avec lui, mais ils ne se comprennaient pas et visiblement, il et elle avaient besoin de s'entendre.

Comment alors apprendre à lire a cette adulte qui ne semblais pas être de leurs génération. Et avec quel moyen, allait-on lui apprendre les rudiments du langage.

Elle semblais avoir comprix de lui qu'il venait de l'époque préhistorique, alors elle avait compris la nécessité d'en savoir un peu plus.

Elle avait enfin trouvé quoi faire de lui et les exemples de la vie lui serviraient à lui faire connaitre les connaissances de cette époque. Après tout comment avait-on fait pour elle même dans son éducation.

Le langage n'est pas inné mais le fruit de l'apprentissage pendant vous le savez bien de longues années. Alors tout était à faire, à lui faire comprendre !