Mon avis sur le téléchargement: Une bibliothèque universelle.

Les ressource du web deviennent accessible enfin à tous, plutôt que de vous asservir au produit ne pense-vous pas pouvoir les choisirs librement avec les téléchargements.

En effet les bibliothèques ainsi constitué ne pourront jamais être dans une mini-blibliothèque comme auparavant.

Mais plutôt accessible par le partage des informations sur le web comme elle sont proposées - et disponible tout autant qu'avec d'autres moyens et une automatisation non pas du "produit" mais une informatisation des échanges.

Quoi de plus naturel en effet de savoir quand et combien de titre sont échangé, l'informatique propose toute ces solutions depuis lontemps, de plus quelle joie de pouvoir instantannément avoir à sa disposition des titres audios ou vidéos et logiciels.

Il ne coute presque rien de pouvoir le faire, I do it. mon ami, régis fédéris s'est acheté un micro-ordinateur, quelle ne fut pas mon plaisir que de lui prescrire les logiciels qu'il voulait pour son studio.

Quelle intuition me pousse à me dire aussi, que les enseignes vont peut-être aussi vous proposer des étiquettes de choix, si ce n'est pas non plus d'autre catalogue comme sur le web.

Ce qui existe sur ce média, apparaît aussi dans la vrai-vie.

Les moteurs de recherche du web, les annuaires disponible à foison, ne suffisent peut-être pas à la connaissance, les journaux et les médias proposent bien des liens vers le web. Les artistes les plus connus ont tous des sites web ou des blogs. D'autre se sont fait connaitre uniquement sur internet (est-ce-possible?).

Nous ne pouvons pas négliger ce nouveau média, et ce qu'il nous apporte doit être attentivement examiné, car si déjà certain avais présumé de son utilisation il faut reconnaitre que ce média ne pourra pas être censuré,... d'autant qu'il devient populaire.

Les limites à la compréhension de son usage sont en train de disparaitre, de nos jours chaque senior connait non seulement, le web mais ses enfants aussi. Allez vous dire à un universitaire qu'il ne connait pas internet et appliquer des règles contraire à son utilisation. Il reste peut être à décider ce qui est un téléchargement d'une consultation sur internet d'un site web. Mais nous savons ce qui différencie le contenu du contenant.

Savez-vous que nous utilisons des mots plutôt que d'autre, certains seraient-ils à nouveau interdits ? nous ne connaissions pas cette possibilité avant tout et les prémices du web ne nous faisait pas supposser sa condamnation.

Ne vous êtes vous jamais alors amuser à cliqué sur un lien, quel mal y a t-il! Vous irez de découverte en découverte de cette façon plus moderne semble t-il que de consulter parmi une liste de vinyls celui que vous cherchez.

Et si par mégarde, vos enfants avaient en fait et bien sur déjà abondament téléchargé... comme il se doit, les ventes en magasin habituel diminue, on le sait, alors existe-t-il une autre mèthode faut-il comprendre pour échanger qui n'existait pas.

Evidemment, la perception de quelque-uns, obtus faut-il le comprendre nous permet de refléchir à ce qui devrait être possible. D'autant plus, que le web existe depuis bien plus lontemps que tout le monde le pense, et il serait bien agréable de demander à ses créateurs ce que eux en pense!

Quand tout le monde aura compris, on pourra dire que les téléchargements ont été interdits dès son apparition.

Denis Bertin.