De l'inocuité des appareils appelés téléphone mobile ?

L'utilisation massive de ces appareils suscite des doutes mais que pouvons-nous démontrer ?

Son utilisation portable demande son transport dans une pochette ou un sac et comme cet appareil émet une fréquence radio, j'ai entendu dire : « Ils vont nous cuire les couilles », en fait, quand le téléphone mobile est en stand-by, il ne devrait pas émettre mais seulement attendre un signal de réception et seul le circuit d'alimentation de l'antenne devrait être alimenté, on peut donc se dire que l'on ne risque rien dans ce cas.

D'autre part, j'ai aperçu à la télévision deux expériences : l'une consistait à poser un portable en mode émission sur une couveuse d'oeufs de poule. Les oeufs soumis à ce rayonnement ne sont pas arrivés à terme et n'ont pas éclos alors qu'une autre couveuse sans téléphone mobile posé dessus, les oeufs sont arrivés à terme dans de bonnes conditions.

Une autre expérience montrait que quatre téléphones mobiles posés en vis-à-vis faisaient éclater des pop-corns comme réchauffés dans une poële ce qui fait penser que cette fréquence d'onde pourrait agir comme les micro-ondes. A vérifier toutefois, mais il faudrait pouvoir réitérer cette expérience dans les mêmes conditions et ne pas croire comme certains qu'il suffit de faire sonner le téléphone pour constater que celà ne marche pas. Car dans ce cas l'appareil ne fait que recevoir un signal et d'activer un petit haut-parleur qui ne fait que faire vibrer une petite membrane pour déplacer de l'air et générer des ondes sonores. cela ne peut pas les faire éclater.

On peut aussi se dire que le téléphone mobile émet des ondes que lorsqu'il est en communication. Sauf des petits signaux qui sont émis épisodiquement pour signaler que l'apparareil est disponible et éventuellement signaler sa position par triangularisation mais je n'en suis pas sûre. Cette fonction pourraît quand même être intégrée pour suivre les véhicules proches sur les récepteurs GPS.

La vérification de ces hypothèses pourraît être facilement réalisée avec un système d'antenne et un osciloscope de mesure scientifique.

De plus, les ondes radio sont émises, il faut le noter, avec une puissance toute autre par les émetteurs radio classique et j'ai aussi remarqué que si il y a du fer dans les épinards, il y en a aussi dans le sang, pourquoi ne pourraît-il pas être lui aussi magnétisé comme les aiguilles de bousoles et être agité quand ces mêmes molécules sont soumises à différents rayonnements d'une ou plusieurs source d'onde ? Tout cela ne pourraît-il pas être vérifié avec un microscope ?

denis bertin - 12.09.2009